jeudi 10 mai 2018

IRRÉVÉRENCIEUX ! Le nouvel album

POUR COMMANDER L'ALBUM       La frilosité des éditeurs et même l’absence de collection de dessin de presse et d’humour dans leur catalogue poussent un grand nombre de dessinateurs à s’autoéditer et à s’auto-diffuser. Ils ont recours à des systèmes de financement comme Ulule ou prennent le risque de financer eux-mêmes l’édition d’un recueil et d’en assurer la diffusion dans des circuits parallèles, salons, festivals, réseaux sociaux, vente par correspondance, expositions, événements. Ils délaissent le... [Lire la suite]

lundi 9 juillet 2018

Donald Trump devant le congrès de la NRA

Dessin pour l'exposition intitulée "GUNS" organiseé par Daryl Cagle © Ballouhey Tous droits réservés. Ces dessins et textes ne peuvent pas être publiés, en aucune façon, sans l'autorisation écrite de Pierre Ballouhey. Copyright. Not to be reprinted in whole or part reproduced in any form without written permission from Pierre Ballouhey
Posté par BALLOUHEY à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 22 février 2018

Lettre à Christine Angot

Madame Angot, Je ne dis pas que vous avez tort mais je ne dis pas que vous avez raison, non plus... Un artiste, c’est un musicien, un peintre, un sculpteur, un comédien, un dessinateur, un chanteur... un boucher ? Souvenez de la campagne : Mon boucher est un artiste ! Chez nous dans les campagnes les paysans disent : Ah, quel artiste ! pour un type un peu barré, différent, demeuré. C’est ça votre truc ? Votre théorie est une vision de bourgeoise du XIX e siècle, dans une famille bourgeoise de cette époque, le fils médecin avait... [Lire la suite]
Posté par BALLOUHEY à 00:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 10 novembre 2009

Chambardement dans les Chambarans

Le petit village de Roybon dans l'Isère possède une richesse infinie. Il a sur son territoire l'immense forêt des Chambarans. Majestueuse,  toute la flore et le faune y semblent intactes, authentiques, c'est la plus grande forêt de châtaigniers sauvages de France. La filière bois y est à l'aise et bien gérée. Les chasseurs y font leurs trucs de chasseurs, les mycologues se régalent, les promeneurs vaquent, les jogueurs suent, les animaux sauvages gambadent, brament, volettent, fouissent, paissent, grignotent, picorent et ça... [Lire la suite]