Les autorités chinoises à Copenhague estiment que la caricature, qui remplace les étoiles du drapeau chinois par des dessins de virus, a franchi la « limite éthique de la liberté d’expression ».

Alors que le bilan du coronavirus dépasse désormais les 100 morts en Chine, la caricature publiée par un journal danois n’a pas du tout fait rire les autorités de Pékin. Plongé dans une polémique entre la Chine et le Danemark, le journal « Jyllands-Posten » a refusé mardi 28 janvier de présenter des excuses.
La caricature, parue lundi dans les pages de ce quotidien scandinave et signée Niels Bo Bojesen, revisite le drapeau chinois et ses cinq étoiles jaunes, présentes en haut à gauche de la bannière et représentant l’unité du peuple sous la direction du Parti communiste chinois. Celles-ci ont été remplacées par des dessins du nouveau coronavirus, apparu fin 2019 en Chine.

Capture d’écran 2020-01-30 à 10

https://www.nouvelobs.com/monde/20200128.OBS24053/une-caricature-sur-le-coronavirus-dans-un-journal-danois-provoque-la-colere-de-la-chine.html

 

 

2020-1BallouheyCoronavirus

© Ballouhey Tous droits réservés. Ces dessins et textes ne peuvent pas être publiés, en aucune façon, sans l'autorisation écrite de Pierre Ballouhey. Copyright. Not to be reprinted in whole or part reproduced in any form without written permission from Pierre Ballouhey