La dessinatrice égyptienne Doaa Eladl était invitée d’honneur du Sélesti’val, festival de dessin de presse et de caricature, ce 29 juin à Sélestat. Alors que son pays revit des nouvelles violences et de nouvelles incertitudes, elle l’a quitté pour venir défendre la liberté d’expression en Alsace.
Lors de la conférence, elle a répondu par l’intermédiaire de l’interprète Madame Ramsès à mes questions  et à celles du public, devant un mur d’images diaporama de ses dessins.
Elle est toujours accusée de blasphème pour avoir représenté Adam considéré comme un prophète par les salafistes.

DSC03373Pascal Lo Vecchio présente le débat, Madame  Ramses, Doaa Eladl et Pierre Ballouhey

« S’il y a des changements au gouvernement, ça ira bien pour moi et je ne serai pas trop inquiétée, mais si les frères musulmans et les salafistes restent, je risque gros, je ne sais pas encore quoi, c’est un délit nouveau, pourtant par le passé d’autres artistes avaient représenté Adam sans problèmes.»
« L’administration judiciaire égyptienne est assez débordée en ce moment et c’est une chance, mais des collègues et le directeur de mon journal Al-Masry Al-Youm ont été entendus par un juge et font aussi l’objet de plainte.»
« Je ne veux pas qu’on stigmatise les musulmans, la situation critique dans laquelle je suis n’a rien à voir avec la religion, c’est de la politique.»

J'e lui cite la phrase du comique égyptien Bassem Youssef, lui aussi inquiété : « Ce sont les gouvernements faibles, mal élus, peu légitimes qui ne supportent pas la satire.»

« J’aime mon pays, je ne veux pas fuir l’Égypte, je veux combattre sur place par mon dessin et gagner la liberté d’expression, l’émancipation des femmes, la démocratie et la séparation de la religion et de l’état comme chez vous. »
« Je suis très curieuse de toutes les cultures et je connais bien la Révolution française, je sais que ça sera long.»
Je réponds : « Il y a eu 80 ans entre la prise de la Bastille et la troisième République et 10 ans entre la création de Solidarnosc et la chute du Mur de Berlin, je vous souhaite la rapidité. »

J'ai remercié Pascal Lo Vecchio, l’organisateur du Festival et membre de Feco France, pour l’énergie et l’obstination dont il a fait preuve pour la venue de Doaa, le financement du voyage et l’obtention des visas, il est allé jusqu’à faire intervenir Laurent Fabius pour appuyer cette demande.

Diplome
En fin d’après-midi, lors de l’inauguration officielle après les vœux de bienvenue du Maire de Sélestat et de Pascal Lo Vecchio, j'ai présenté de nouveau Doaa Eladl et exposé son problème et les risques qu’elle encourt au public venu nombreux pour le vernissage.
« C’est un grand honneur pour moi de te recevoir, chère Doaa, depuis le temps que je dessine et que j’écris pour te soutenir et faire connaître ton cas auprès de tous nos confrères, Plantu qui t’a consacré un article dans Le Monde, François Forcadell dans son blog Faits d'Images/Iconovox, Guillaume Doizy du site Caricatures et caricature, Daryl Cagle sur son immense website de cartoonistes américains et tous les dessinateurs qui ont répondu à ma demande de dessins sur Adam et Ève. Je ne regrette pas le temps que je t’ai consacré tant ta personnalité, ta gaîté, ta curiosité et ton talent illumine cette salle pourtant si monumentale, la Halle Sainte Barbe de Sélestat.
Tu es dans le cœur de tous les dessinateurs français et nous te suivrons pour de nouveau prendre ta défense, quitte à redemander assistance à Laurent Fabius. »
En temps que vice-président de Feco-France* je lui ai remis le diplôme de membre d’honneur de Feco France et un portfolio réunissant tous les dessins sur le thème d’Adam et Ève réalisés par les dessinateurs français.2013_3ballouhey_feco_diplome1Doaa Eladl a pris l’avion lundi 1er juillet pour Le Caire et …la place Tahrir.

*FEderation of Cartoonists Organisations

8

 
An Egyptian in Alsace for the freedom of speech.
The Egyptian cartoonist Doaa Eladl was a guest of honour at the Sélesti’val, a press cartoons and caricature festival this year on june 29th in Sélestat. Whereas her country is undergoing an other period of violence and uncertainty, she has left it to come to Alsace to defend the freedom of speech. During the conference, with the help of Mrs Ramsés, an interpreter, she answered the questions asked by Pierre Ballouhey, the president of Feco France and by the audience in front of a mural slide show of her cartoons. She is still accused of blasphemy for having pictured Adam deemed a prophet by the salafists.
“If there is any change in the government, it will be all right for me, I won’t be much in trouble, but if the salafists remain in position, I run a great risk, I don’t really know what exactly yet, it is a new crime though other artists have already depicted Adam without being in trouble at all.”
“The judicial administration is rather busy at the moment and this is a chance but fellow journalists and the director of my newspaper, Al Masry Al-Youm, have been interrogated by a judge and complaints have been brought against them”
“I don’t want the Muslims to be stigmatized, the critical situation in which I have come to be has nothing to do with religion, it’s all politics.”
Ballouhey quotes a sentence from the Egyptian humorist, Bassem Youssef who had had problems too : “The weak, ill elected, not very legitimate governments are the ones that are unable to face satire.”
“ I like my country, I don’t want to flee from Egypt, I want to fight on the spot with my cartoons and gain the freedom of speech, women’s liberation, democracy and the separation of the state from religion, just like in your country. I am very inquisitive about all the cultures and I know the French Revolution very well, I know it will be long.”
“80 years went by between the “Prise de la Bastille” and the third Republic, answers Ballouhey, and 10 years between the creation of Solidarnosc and the collapse of the Berlin wall, I wish you rapidity.”
Ballouhey thanked Pascal Lo Vecchio, the festival organiser, for the energy and perseverance to have Doaa coming here, to get the visas and the money for the travel, he even managed to have Laurent Fabius intercede and support the demand.

Doaa, Ballouhey & Lucy
Dessin de Marlène Pohle

Late in the afternoon, during the official opening, after the welcome speeches of the elected representatives and Pascal Lo Vecchio, Pierre Ballouhey presented again Doaa Eladl and exposed her problem and the risks she is running to the audience who had come numerous for the opening of that exhibition.
“It is a great honour for me to welcome you here, dear Doaa, it has been a long time since I have been cartooning and writing to support you and let all our fellow cartoonists know about your story, Plantu who made an article just for you in “Le Monde”, François Forcadell in his Iconovox blog, Guillaume Doizy on the Caricatures and Caricature site, Daryl Cagle on his huge American website and all the artists who answered my demand of cartoons on Adam and Eve. I don’t regret all the time I have spent for you when I think how much your personality, your cheerfulness, your curiosity, and your talent are enlightening this huge gallery, the “Halle Sainte Barbe” in Sélestat.
You are in the heart of all the French cartoonists and we will continue to watch you defending yourself even if it implies looking for Laurent Fabius’ help.”
He gave her the Feco France honourable member diploma and a booklet gathering all the drawings on Adam and Eve made by the French cartoonists.”
On Monday July 1st , Doaa Eladl took a plane bound for Cairo… and the Tahrir Place.
(Traduction Battì)